Grande inquiétude….

Samedi 17 janvier, une importe fuite de gaz a été signalée vers 8 heures 30 au Service Départemental d’Incendie et de Secours (SDIS) par une riverain du Boulevard d’Europe. A 8 heures 30, des dizaines de sapeurs-pompiers de l’Unité Territoriale 43 d’Obernai étaient sur place. Quelques minutes plus tard, une légère explosion s’est produite dans une maison riveraine, blessant légèrement Mme Bernardette Sigrist, qui a été immédiatement prise en charge avec son époux et évacués vers le CHU de Hautepierre.

Monsieur et Madame Sigrist sont rentrés en tout début d’après-midi, entourés et pris en charge par tous les membres de leur famille.

 

Tout le quartier du Boulevard d’Europe a fait l’objet immédiatement d’un périmètre de sécurité pour toute la journée.

 

39 familles ont été regroupées à la halle des sports Bugeaud, encadrées et prises en charge par le Maire et les Adjoints au Maire présents, ainsi que par les agents de la ville, dont Mme Barthel et M. Parmentier.

Sous la protection des gendarmes de la Brigade de Gendarmerie d’Obernai, des agents de la Police municipale, de plusieurs agents de Gaz de Barr et Gaz de Strasbourg, se sont immédiatement activés pour procéder à l’excavation, puis au remplacement du manchon de conduite situé à 2 m de profondeur dans le terre plein central du Boulevard d’Europe. Ce travail a permis de réalimenter le réseau vers 20 h.

 

Les 9 communes alimentées par le réseau de Gaz de Barr, d’Obernai jusqu’à Mittelbergheim, ont ainsi été réapprovisionnées en soirée.

 

Pendant toute la matinée et jusqu’à leur retour à domicile vers 14h30, les 39 familles étaient entourées par le Maire, Armand Widmann, Isabelle Obrecht et Catherine Edel, ainsi que par 15 agents de la Ville d’Obernai. La Ville d’Obernai a commandé un repas pour toutes les personnes présentes, repas chaud fort apprécié, qui était servi vers 12h45.

Pendant les travaux de l’après-midi, une forte odeur persistait, mais se dissipait au fur et à mesure des heures. Cette odeur est due à l’éthylmercapton qui est ajouté au gaz naturel de façon à détecter les fuites par son odeur caractéristique.

 

Quelle journée d’émotion, qui heureusement a connu un dénouement « heureux », le pire a été évité.

 

La rapidité d’intervention des sapeurs-pompiers, sous le commandement des Commandants Lorentz et Willig, la mise en place immédiate du périmètre de protection, l’intervention très rapide de la Gendarmerie et des services de Gaz de Barr et Gaz de Strasbourg, l’omniprésence de la Police municipale et l’implication de nombreux agents de la Ville et des élus, a permis de rassurer toutes les personnes concernées par cette fuite de gaz et surtout de « régler » le problème en une journée.

 

Cet « incident » hors normes a montré combien il était essentiel d’organiser des manœuvres au niveau des sapeurs-pompiers pour une efficience optimale en cas d’incendie ou d’accident.

 

Ainsi, une très importante manœuvre, qui mobilisera plusieurs centaines de personnes au mois de mars 2009 pour simuler une inondation suite à une très forte intempérie.

Laisser un commentaire

Fermer le menu