HOMMAGE A MONSIEUR JOSEPH LOTZ

Samedi 31 juillet 2010


Joseph LOTZ

Eglise Sainte Epvre de Krautergersheim
Samedi, 31 juillet 2010

Au nom de l’ensemble des Maires du Département du Bas-Rhin, des parlementaires, des Conseillers Généraux et des Conseillers Régionaux d’Alsace,
au nom des élus du Piémont des Vosges, Maires, Adjoints au Maire, Conseillers Municipaux,
au nom des élus et des personnels de la Communauté de Communes du Pays de Sainte Odile, du SIVOM du Bassin de l’Ehn, du Syndicat Mixte pour l’entretien des cous d’eau du bassin de l’Ehn, de l’Andlau et de la Scheer, dont Joseph a magistralement assumé la présidence depuis sa création en 2001, du Syndicat Mixte du Piémont des Vosges,
au nom de la Fédération Départementale des Syndicats des Exploitants Agricoles et de tous les agriculteurs de notre territoire,
je tiens à te témoigner, Chère Jeannine, à toi, à vous Sylvie, Hervé, Jean-Marie et Monique, et à tous les membres de votre famille, notre affection, notre indéfectible amitié et l’expression d’une immense gratitude pour l’engagement permanent tout au long de sa vie, de Joseph, ton mari, votre papa et votre frère.

Nous sommes réunis ici, aujourd’hui, en l’Eglise Ste Epvre de Krautergersheim, en communion autour de toi Joseph, pour t’exprimer notre amitié, notre amour et nos remerciements.

« C’est de par leur caractère que les hommes sont ce qu’ils sont, mais c’est de par leur action qu’ils sont heureux » disait Aristote.
C’est bien ce qui te caractérise et qui a traduit tes engagements successifs tout au long de ta vie.

Dès ton plus jeune âge, tu as travaillé la terre en faisant progresser ton exploitation agricole et en t’engageant dans la profession tel un précurseur. Tu as ainsi assumé les charges de Président du Syndicat Agricole Local de 1981 à 2001 et de Président Cantonal de 1989 à 1999. Tu es reconnu dans le monde agricole comme un professionnel de grand talent, qui a anticipé l’évolution des méthodes de culture pour une agriculture raisonnée, toujours respectueuse de l’environnement.

Ta passion pour la terre nourricière allait bien plus loin ; jusqu’à organiser chaque année des opérations « Sourire », qui ont ravi un public nombreux et surtout le concours de labour en septembre 1981, grand concours dont le QG d’organisation a été réalisé dans ta propre exploitation. Cet engagement professionnel était doublé d’un engagement associatif, puis municipal dès mars 1989. Adjoint au Maire pendant 12 ans, tu es élu Maire de Krautergersheim en mars 2001, commune dont tu as merveilleusement incarné la forte identité, non seulement en tant que capitale du choux à choucroute, mais également d’un bourg dynamique dont tu as su fédérer toutes les énergies pour en porter haut les couleurs, au-delà des frontières de notre belle Alsace.

Je me souviens du bonheur qui t’inondait lors des dernières fêtes de la choucroute, lorsque plusieurs médias télévisuels français et de pays limitrophes, étaient à Krautergersheim pour réaliser des reportages sur ta commune, tu étais fier et tu avais 1000 raisons de l’être.

Nous nous souvenons, lors de la cérémonie des vœux de janvier dernier, de ton expression resplendissante lorsque tu déclinais les forces économiques de Krautergersheim, son extraordinaire vitalité associative et les belles perspectives d’avenir.

Omniprésent dans ta mairie, comme l’a relaté à l’instant René Hoelt, fédérateur des membres de ton conseil municipal, qui souffrent terriblement aujourd’hui, animé d’un état d’esprit positif à chaque instant, disponible pour tous tes concitoyens, généreux, altruiste, heureux de vivre, tu as mis toute ton énergie et ta passion au service de ta profession et de tes concitoyens.

Nous pleurons aujourd’hui un homme simple, engagé, généreux, travailleur, constant dans ses attitudes. Nous pleurons un ami, un frère, animé de plein de bon sens, comme tous les gens de la terre. Tu t’es toujours exprimé avec raison et modération, mais avec beaucoup de détermination en nous faisant partager tes convictions.

Un homme engagé ayant une vision du développement de sa commune. C’est sans doute pour cela que tu avais baptisé ta liste municipale en mars 2001 « Krautergersheim demain, le dynamisme au quotidien ». Lorsque la presse t’a interrogé sur tes intentions lors des élections municipales de 2008, tu as déclaré « Bien sûr » à la question « repartez-vous ? ». Tu as dit à ce moment-là, que tu avais une très bonne équipe et que tu appréciais profondément ton mandat de maire.

Un homme généreux, à l’écoute des autres, ayant une grande vision en termes de coopération intercommunale et de développement maîtrisé de notre territoire. Au sein de notre communauté de communes, dans quelque domaine qu’il s’agisse, ton engagement a été déterminant. Mes Collègues Maires peuvent témoigner de cette détermination à porter de grands enjeux tels la construction de notre nouvelle station d’épuration ou encore la nouvelle piscine intercommunale, qui te tenait tellement à cœur. Travailleur acharné, chaleureux à chaque instant, ne te plaignant jamais de rien, tu nous as tant apporté. Nous nous sentons terriblement orphelins aujourd’hui.

Je ne peux passer sous silence l’ambiance amicale, que tu as contribué à générer au sein de notre intercommunalité. Nous avons toujours travaillé sérieusement, mais en n’oubliant jamais de plaisanter ensemble, de bon cœur, quelques fois comme des gamins, ceci a encore été le cas lundi en début d’après-midi. Ces moments de rire et de franche amitié nous manqueront. Mais le message que tu nous transmets est sans aucun doute de continuer à œuvrer pour l’intérêt général et le bien-être de nos concitoyens.

L’expression si chaleureuse de ton visage est à jamais gravée dans nos mémoires, même si nous avons aujourd’hui la gorge nouée et le cœur rempli de chagrin.

Je puis t’assurer Joseph, que nous continuerons à œuvrer dans l’esprit que tu as insufflé dans ta commune et sur ce territoire.

Il arrivera certainement que chacun d’entre nous scrute demain le ciel différemment d’hier, en espérant puiser dans le scintillement d’une étoile, les messages que tu ne manqueras pas de nous transmettre.

Nous t’assurons aujourd’hui solennellement que nous serons auprès de ton épouse et de ta famille, pour leur témoigner notre soutien et notre amitié.

Repose en paix Joseph, continue de veiller sur Krautergersheim, sur le Piémont des Vosges et sur nous tous de là où tu es. Nous t’aimons profondément et t’aimerons toujours.

Merci Joseph,

Au revoir Joseph
Bernard FISCHER

Joseph LOTZ, un ami, un frère, un être exceptionnel que nous aimons profondément.
Au-delà du travail constant dans toute nos structures, nous avons partagé des moments très chaleureux comme cette séquence de « lancer de navets », lors de l’inauguration de la Fête de la Choucroute à Krautergersheim, en septembre 2009.
Que de moments de bonheur partagés…

Laisser un commentaire

Maire d’Obernai, Pdt du CDC du pays de Ste-Odile Vice-Pdt du Conseil Départemental du Bas-Rhin

Design et réalisation :

Fermer le menu