LES DEBUTS D’UN POLE AGRI-VITICOLE

Article extrait des DNA du 23 août 2011

La Chambre d’agriculture est en train de construire un bâtiment en bordure de la zone industrielle d’Obernai. L’emménagement est prévu pour mars 2012. L’objectif est de créer un pôle agricole et viticole à Obernai. Il regroupera l’actuelle Adar et le futur espace de vente du verger expérimental d’Alsace.

L’association de développement agricole rural (Adar) du vignoble, va déménager en mars 2012. Cette antenne de la Chambre d’agriculture du Bas-Rhin, spécialisée dans la viticulture (lire l’encadré), va quitter ses locaux de la rue de Rothau, au centre-ville d’Obernai. Il rejoindra un bâtiment flambant neuf situé rue Mohler, entre l’usine Kronenbourg et le lycée agricole, directement à la sortie de la RD 500. «Depuis plusieurs années, nous faisons face à un problème d’accessibilité, justifie Gilles Neusch, directeur adjoint de la Chambre d’agriculture du Bas-Rhin. Les viticulteurs qui viennent nous voir ont de plus en plus de mal à se garer à proximité. Et on devait agrandir le laboratoire pour se mettre aux normes. Rue de Rothau, c’était impossible, faute de place. »

Le coût des travaux s’élève à près d’un million d’euros

Les nouveaux locaux seront construits sur un terrain mis à disposition par la Région pour un bail emphytéotique de 50 ans : « Nous cherchions depuis longtemps une solution avec le soutien de la Ville d’Obernai, Le problème a été réglé quand la Région nous a proposé ce terrain situé sur une parcelle du lycée agricole. »

Le bâtiment disposera d’une surface d’un peu moins de 800 m2, répartis sur le rez-de-chaussée et l’étage. Il est construit selon les normes de basse consommation, sa structure est en bois, avec une toiture végétalisée et un chauffage par géothermie . La façade sud sera dotée d’une grande baie vitrée pour assurer une partie du chauffage en hiver.

Financé pour le moment intégralement par la chambre d’agriculture, le coût des travaux s’élève à près d’un million d’euros.

L’équipe de cinq personnes de l’Adar d’Obernai sera rejointe par un conseiller de gestion, un conseiller en arboriculture et un employé de la fédération des producteurs de fruits du Bas-Rhin, actuellement basés au siège de la Chambre, à Schiltigheim.

Un bureau et une salle de vente sont également prévus pour le Verexal (*), lui aussi à l’étroit et dans des locaux mal adaptés, le long de la piste cyclable Obernai-Krautergersheim.

Au total, le bâtiment sera occupé par dix professionnels du monde agricole et viticole. Des créations de postes pourraient suivre pour le Verexal si son nouvel espace de vente tourne bien. « Nous sommes en train de créer un véritable pôle agricole sur Obernai, souligne Gilles Neusch. Dès la rentrée, le Verexal va devenir un partenaire pédagogique du lycée agricole sur l’ensemble du cursus scolaire. »

Les fondations de la nouvelle structure devraient être achevées d’ici la fin du mois et la pose de la structure en bois est prévue à partir de septembre.

Boris Marois (*) Verger expérimental d’Alsace

(*) Verger expérimental d’Alsace

Laisser un commentaire

Fermer le menu