OBERNAI : DOSSIER GRAND HAMSTER

Mesdames, Messieurs,

 

Un arrêté ministériel paru au Journal Officiel fin août 2012, un autre à paraître, proposent un nouveau périmètre pour la protection du grand hamster : ce périmètre est tracé sur la carte ci-jointe (trait rouge) avec les cercles concentriques (en jaune), qui sont les espaces « tampons » pour la protection complémentaire -> Il s’agit d’une surface totale de 2577 hectares pour notre territoire…lire la suite

Mesdames, Messieurs,

 

Un arrêté ministériel paru au Journal Officiel fin août 2012, un autre à paraître, proposent un nouveau périmètre pour la protection du grand hamster : ce périmètre est tracé sur la carte ci-jointe (trait rouge) avec les cercles concentriques (en jaune), qui sont les espaces « tampons » pour la protection complémentaire -> Il s’agit d’une surface totale de 2577 hectares pour notre territoire.

 

Nous n’acceptons en aucun cas ce périmètre, qui impacte très fortement tout l’Est de la Ville d’Obernai et son pôle industriel, Niedernai et Innenheim, pour ce qui concerne notre intercommunalité.

 

Le périmètre proposé par les élus du Piémont des Vosges (trait vert) est délimité par la RD 500 et la VRPV (A35), soit une surface de 1726 hectares, qui préserve :

          le Parc des Roselières,

          le pôle industriel,

          le futur parc d’activités intercommunal pour lequel nous avons déjà réalisé un dossier de « compensation hamster »,

          et le projet de maison de retraite Alzheimer à l’Est du Quartier Europe Sud.

Les enjeux d’investissements à court terme pour KRONENBOURG et HAGER sont considérables.

 

Sur notre territoire, grâce au concours des agriculteurs et de la ferme du Lycée Agricole, le nombre de terriers de hamsters et de hamsters a plus que doublé en 2 ans.

 

Par contre, nous contestons la méthodologie employée par les services de l’Etat, qui a payé très cher des élevages domestiques de hamsters, réalisé des lâchers de hamsters dans la nature avec un taux de survie totalement inconnu, mais qui semble dérisoire. Dans d’autres pays, notamment les Pays-Bas, qui protègent également le grand hamster, la survie de l’espèce n’est pas menacée grâce à :

 

          une vraie concertation locale,

          une coordination efficace en matière de lâchers de hamsters,

          une identification d’un périmètre raisonnable compatible avec la préservation de l’espèce et le développement économique local.

 

En conclusion

 

Les acteurs de ce territoire ont tout fait pour la préservation du grand hamster et continueront à agir ainsi. Par contre, nous n’acceptons en rien le périmètre proposé qui est totalement contre-productif, remettant en cause nos PLU, le SCOT du Piémont des Vosges et surtout le développement économique, indispensable à nos territoires pour le maintien et la création de très nombreux emplois.

 

Cordialement,

 

Bernard FISCHER

 

Maire d’Obernai

Vice-Président du Conseil Général du Bas-Rhin

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu