Conseil Municipal du 7 janvier 2013 : intervention de Bernard Fischer

I – CONTEXTE

FRANCE / EUROPE

De nombreux pays européens sont malheureusement soumis, aujourd’hui, à des situations de récession économique. Les prévisions en la matière semblent préoccupantes pour l’année 2013, voire pour les années ultérieures. Cette situation entraîne des tensions sociales fortes dans certains pays tels la Grèce, le Portugal et l’Espagne, où de plus en plus de personnes perdent leur emploi.

 

La France n’échappe pas à une situation de morosité économique, chaque jour, plus de 1.000 emplois marchands ou industriels sont « détruits ». De plus, nous déplorons un climat particulièrement délétère, le Gouvernement actuel ayant eu ces derniers mois des attitudes très négatives à l’endroit des entrepreneurs français, ce qui a littéralement anéanti le climat de confiance qui existait au préalable. Espérons vivement que le Président de la République et les membres du Gouvernement comprennent qu’il faut encourager les personnes qui entreprennent et non pas les décrier sans cesse, ce qui serait encore beaucoup plus préjudiciable pour l’économie française.

 

ALSACE

Avec plus de 9 % de demandeurs d’emploi, l’Alsace a connu en 2012 des difficultés sur de nombreux sites industriels et les perspectives 2013 sont également préoccupantes. Heureusement que de nombreux secteurs industriels connaissent des investissements et des développements pour endiguer l’augmentation du nombre de demandeurs d’emploi. Il est indispensable que des grandes infrastructures, tel le projet de GCO, puissent être remises en avant pour répondre aux enjeux de développement de notre Région Alsace.

 

OBERNAI

  • OBERNAI compte actuellement 11 400 habitants et l’ensemble des activités économiques permet de dénombrer plus de 8 800 emplois. Nous saluons tous nos acteurs économiques, qui continuent d’investir pour l’avenir de notre belle Ville et les Terres de Sainte Odile…

Ainsi, la Brasserie KRONENBOURG accueillera-t-elle, sur le site d’Obernai, 145 cadres dans son nouveau siège administratif, qui sera opérationnel dès ce printemps. Le Groupe CARLSBERG, propriétaire de la brasserie, a décidé de construire dans les 2 ans à venir, sur le site industriel d’Obernai, le nouveau centre de Recherche et de Développement (18 M d’investissement).

De même, HAGER GROUP a décidé la réalisation d’un nouveau Forum sur le site d’Obernai (17 M  d’investissement).

Nous continuons à travailler activement avec la Direction de l’ARS pour que le projet de Nouvel Hôpital d’Obernai puisse « démarrer » dans des délais raisonnables.

 

II – ORIENTATIONS BUDGETAIRES

 

Les paramètres qui conditionnent nos orientations budgétaires pour la Ville d’Obernai pour 2013, sont :

– Les recettes fiscales directes seront stables, à hauteur de 8,9 M €.

– Les dotations de l’Etat, eu égard aux décisions du nouveau Gouvernement, risquent d’accuser une baisse de 2 % de la Dotation Globale de Fonctionnement (DGF).

– Nous proposons, pour la 9ème année consécutive, le maintien des taux des 4 taxes (Taxe d’habitation, taxe foncier bâti, taxe foncier non bâti, Contribution Economique Territoriale) afin de préserver au mieux les ménages et de soutenir l’investissement en matière économique.

– Malgré une érosion des recettes de la Ville, nous maintiendrons les subventions à même hauteur que 2012, pour les organismes para municipaux et nos nombreuses associations dynamiques.

Désendettement : en 2012 nous avons désendetté la Ville d’Obernai de 550 000 €, tout en préservant tous les partenariats et en soutenant l’investissement. Ainsi, en 8 ans, la dette de la Ville d’Obernai est passée de 19,6 M € à 12,1 M €(budget général),soit une baisse de la dette de plus de 38 %. Nous continuerons cet effort pour les années à venir.

Capacité financière d’investissement : pour 2013, nous disposons, en globalité, d’une capacité d’investissement qui se situe entre 4,2 et 4,6 M €.

– Les projets pour 2013 et années à venir :

  • Construction du Pôle Petite Enfance (crèche et halte-garderie) au Parc des Roselières,
  • Aménagement d’un parking de 106 places Avenue de Gail,
  • Etudes de requalification du site de la Capucinière (projet de stationnement en souterrain + aménagements en surface),
  • Poursuite du projet de réhabilitation de la piscine plein air,
  • Installation de blocs sanitaires au Parking des Remparts et Place de l’Hôpital,
  • Aménagement de jardins familiaux supplémentaires.

 

CONCLUSION

Les orientations budgétaires proposées tiennent compte du contexte général et local : notre objectif étant de soutenir l’investissement et de réaliser des équipements performants, tout en maîtrisant les dépenses de fonctionnement et en continuant à désendetter la Ville.

Bernard FISCHER

Maire d’Obernai

Vice-Président du Conseil Général du Bas-Rhin

Laisser un commentaire

Fermer le menu